Philippe, architecte au sein du collectif, revient précisément sur la réglementation, passée, présente et à venir et sur les labels en vigueur pour l’habitation.

Aujourd’hui on va parler réglementation thermique : RT 2012, RT 2020, maison passive, maison BBC. Donne-nous quelques détails sur ces différentes notions.

Ce qu’il faut bien savoir là-dessus, c’est que les réglementations thermiques sont une évolution qui ne date pas d’hier, et qui viennent principalement des crises énergétiques et de la prise de conscience du changement climatique. Le but du jeu de ces réglementations, c’est d’arriver par étape à augmenter les niveaux de performance de nos bâtiments, de façon à aller vers le bâtiment le plus économe en énergie. On avait attaqué sur la RT 2005 qui était peu contraignante mais c’était déjà un premier pas. La RT 2012 qui est rentrée en action correspond, si on veut faire un parallèle à ce qu’était le label BBC — le label maison basse consommation — avant l’application de cette réglementation. Il permet d’avoir des maisons qui vont être aux alentours des 60-70 kW de consommation par m² et par an. La base du label qui est en préparation, qui est le label 2020, va nous emmener progressivement vers le passif. Donc des maisons qui vont être, en termes de consommation de chauffage, aux alentours de 15 kW ( par m² et par an). Ce seront des maisons d’un très très bon niveau en termes de consommation énergétique.

Et si l’on réfléchit au collectif kokeliko, comment on se positionne sur ces normes et ces labels ?

Notre position a été très claire depuis le début, c’est la mise en place de maison à basse consommation, ce qu’on appelle la maison BBC. On a fait cela depuis une dizaine d’années, donc on était assez en avance sur la mise en place du label. Maintenant que la chose est devenue la règle sur cette question de la BBC, l’intérêt que l’on a nous, si les projets sont conformes et que les budgets le permettent, c’est d’aller vers le label passif le plus rapidement possible.